Dans le cadre des travaux de la démarche d’accompagnement des sportifs de haut niveau, un des axes de la convention signée entre le MEDEF Gironde et le CROS Aquitaine, deux réunions de travail de la commission ont été programmées durant ce mois de juin.

reunion CROS-MEDEF 2014

Les chefs d’entreprises sensibilisés à la reconversion des sportifs de haut niveau

La première, qui a eu lieu le mardi 17 au siège du MEDEF, a permis de regrouper les chefs d’entreprise (parrains des sportifs) déjà engagés dans la démarche mais également ceux qui souhaitent s’y engager pour accueillir de nouveaux sportifs de haut niveau (appelés filleuls) et préparer leurs reconversions respectives.

Chaque parrainage a fait l’objet d’un débriefing : la nécessité de bien préparer le secteur recherché, de bien travailler le CV et une amélioration de la communication constituent les points prioritaires à travailler.

 

Les sportifs de haut niveau réunis pour échanger sur leur situation

Pour la seconde réunion, le mercredi 18 juin, tous les filleuls étaient conviés au siège du CROS.

Chaque filleul présent a pu faire un point de sa situation, analyser les actions à mettre en œuvre après avoir entendu les recommandations de Patricia Guerbé pour le MEDEF et Carole Bordas pour Pôle-Emploi, mais également en profitant des échanges entre filleuls.

Ces deux réunions ont permis à Patricia Guerbé, référente MEDEF, une prise de contact avec les deux groupes (parrains et filleuls). Elle a pu expliquer à l’ensemble des participants, après avoir pris la suite de Florent Guiraud au premier trimestre 2014 au sein de la commission ‘Sport et Entreprise’ du MEDEF Gironde, les axes de travail et les formalisations qui seront demandées aux parrains et aux filleuls que ce soit pour les suivis ou les bilans des parrainages.

 

Bilan des actions de parrainage

Depuis la mise en place de ce travail concerté entre les différents partenaires, différentes actions ont vu le jour :

  • Une création d’entreprise est lancée et une réflexion conjointe est engagée avec le parrain pour décider de son évolution. Une seconde création devrait voir le jour dans les mois à venir.
  • Pour les emplois salariés six contrats sont officialisés (5 en CDI et un contrat d’apprentissage), l’un de ces CDI concerne un poste à l’international.
  • Un résultat de concours  pour un poste d’attaché est attendu par une des filleules (concours des Instituts régionaux d’Administration).
  • Un filleul a commencé une formation de 8 mois en avril dernier.
  • Un parrainage va s’arrêter en raison d’impératifs familiaux pour le filleul et un autre filleul n’a pas donné le point de sa situation pour la réunion.

Au final cinq parrainages se poursuivent en vue d’une concrétisation.

Cette période de l’année est également mise à profit pour rechercher, en partenariat, des entreprises proposant des contrats en alternance permettant aux titulaires retenus de poursuivre leurs études en licence voire en master.

Pour toute information complémentaire contactez Stéphanie Poujade, référente commission haut niveau du CROS d’Aquitaine : stephanie.poujade@crosaquitaine.org

Source : Jean Claude Hebras, commission haut niveau du CROS d’Aquitaine