Le jeudi 30 mars à la Maison régionale des sports à Talence, le CROS d’Aquitaine réunit les dirigeants sportifs et les chefs d’entreprise à l’occasion d’un soirée transdisciplinaire autour du Sport et de la robotique pour aborder « La révolution de l’impression 3D dans le domaine du sport ».

Organisée par le CROS d’Aquitaine, ces nouveaux rendez-vous intitulés « Afterwork Sport Entreprise » souhaitent rapprocher les acteurs du sport, de l’enseignement, de l’entrepreneuriat autour de thématiques qui les rassemblent.

Afterwork impression 3D CROSA

Inscription Afterwork CROSA

La révolution de l’impression 3D dans le domaine du sport

Le 30 mars, les thématiques portées par l’événement sont l’ingénierie, l’impression 3D, la création artistique et leur adaptation au monde du sport. Afin d’illustrer ces dimensions le CROS d’Aquitaine a invité, le temps d’une soirée, une start’up de conception et d’impression 3D, un représentant de l’école d’ingénieur EINSERB-MATMECA  ENSEIRB ainsi qu’un dirigeant de ligue sportive régionale pour témoigner sur la question de « La révolution de l’impression 3D dans le sport ».

Le programme de l’Afterwork

Présentation des enjeux de l’impressionn 3D
• Intervention de Denis Lapoire, directeur du département informatique de l’école d’ingénieur EINSERB-MATMECA

Témoignage d’une start’up de conception et de création d’imprimantes 3D
Présentation d’exemples de projet dans le domaine du sport
• Intervention de Gauthier Vignon, co-fondateur de DAGOMA, start’up française du numérique, spécialisée dans l’impression 3D et les équipements numériques.

Témoignage de la Ligue d’Aquitaine de Vol Libre et de l’association Boomerang33, initiatieurs du projet éducatif « Fabrik@boom » visant à developper l’apprentissage du design 3D d’équipements sportifs
• Intervention de Jerome Guerrero, vice-président de l’association Boomerang 33 et ingénieur chez Thales Aviation

Un coktail permettra aux participants de continuer les échanges sur un temps convivial

 

Pour aller plus loin…

L’impression 3D, comment ça marche ?
C’est la possibilité de réaliser des petits objets grâce à une imprimante.
Concrètement, dès qu’une idée d’un objet est lancée, un dessinateur-concepteur le dessine en trois dimensions sur un ordinateur, grâce à un logiciel spécifique. Puis, il envoye le fichier vers une imprimante 3D.

À quoi ça sert ?
Avec un équipement en permanence en baisse de coût, l’impression 3D permet de concrétiser physiquement des prototypes de pièces dans un temps record, de réduire leurs coûts de fabrication et de vérifier rapidement les anomalies. Elle favorise l’innovation puisque l’enjeu financier diminue.

Pourquoi une conférence sur le sujet ?
Pour permettre aux dirigeants sportifs et aux dirigeants d’entreprises de comprendre les principes de l’impression 3D, expliquer le potentiel de cette technologie révolutionnaire et développer son application dans le domaine du sport.

Quels secteurs d’activité s’intéressent à l’impression 3D ?
De nombreux secteurs ont investi ce domaine…

 

Les intervenants…

Denis LAPOIRE… Cet homme de 51 ans est diplômé de l’école d’ingénieur ENSIMAG de Grenoble. Ce passionné de robotique est aujourd’hui directeur du département informatique de l’ENSEIRB-MATMECA de Bordeaux, où il occupe également un poste de chargé de travaux dirigés et de suivi de projets. Parallèlement à cela, il est membre du conseil d’administration de l’Institut Polytechnique de Bordeaux, et vice-président de l’organisme Aquitaine Robotics.

Il viendra présenter les enjeux de de l’impression 3D, ainsi que l’atelier de conception et fabrication, le FABLAB. Cet atelier mis en place au sein de l’école ENSEIRB-MATMECA, a pour vocation de faire le lien avec le monde de l’entreprise.

Gauthier Vignon… Cet homme de 35 ans est diplômé de l’école d’ingénieur du Val de Loire. Il a par la suite travaillé pendant 3 ans au sein du groupe ADEO, 3e groupe mondial de vente de biens de consommation pour le bricolage et la décoration, en tant que chef de projet informatique puis en tant que directeur de la qualité. Ce dernier poste l’a mené à travailler à Shanghai où il a rencontré, en 2012, son futur associé Matthieu Régnier. Ensemble, ils créent DAGOMA, une Startup du numérique française, dont l’activité principale est la création et la commercialisation d’imprimantes 3D ainsi que d’équipements numérique.

Il viendra nous faire part de son expérience  au sein de sa Start Up dans le domaine du prototypage et de la conception d’objet, ainsi que de l’adaptation dans le domaine du sport. Il témoignera sur sa présence au « Consumer Electronics Show Las Vegas », Salon de l’éléctronique qui s’est déroulé en janvier 2017 à Las Vegas. 

Jerome Guerrero… Cet ingénieur support chez Thales Avionics, est également le vice-président du club Boomerang33.

Lors de cet évènement, il fera part de sa passion pour le boomerang mais également du concept Fabrik@boom, qui met la technologie de l’impression 3D au service de la discipline du boomerang, en permettant à l’adhérent de concevoir sois-même son outil. Il appuyera son témoignage par une démonstration d’impression 3D.

Inscription Afterwork CROSA