En 2013, le CROS d’Aquitaine a réalisé une enquête auprès des 94 ligues et comités sportifs d’Aquitaine afin d’établir un aperçu des actions mises en place sur le territoire. L’emploi, le sport senior, le sport entreprise, le sport santé, le sport féminin, le handicap, le haut niveau…, toutes les thématiques étaient proposés à l’appréciation des dirigeants sportifs régionaux.

Enquete CROS 2013

52% des ligues et comités sportifs d’Aquitaine ont répondu à l’enquête

Cette enquête a été menée auprès du mouvement sportif sur la période d’avril à septembre 2013, par l’intermédiaire d’un questionnaire en ligne.

49 comités et ligues (sur 94 adhérents, soit 52%) ont répondu à cette enquête orientée sur les axes du sport senior, du sport et de l’entreprise et des emplois dans les structures régionales.

Ligues et comités régionaux ayant répondu : Aéronautique, Aviron, Badminton, Baseball Softball et Cricket, Bowling et sports de quilles, Char à voile, CIALPC, Clubs universitaires, Course d’orientation, Course landaise, Cyclisme, Cyclotourisme, Danse, EPGV, Equitation, Escrime, Football, FSCF, FSGT, Golf, Gymnastique, Haltérophilie, Handball, Handisport, Judo, Karaté, Lutte, Montagne et escalade, Natation, Parachutisme, Pêche en mer, Pétanque, Randonnée pédestre, Roller Patinage Artistique, Rugby, Savate boxe française, Spéléologie, Sport adapté, Sports de glace, Taekwendo, Tir à l’arc, Surf, Tennis, Triathlon, UGSEL, UNSS, USEP, Voile, Vol libre.

Nous remercions l’ensemble des ligues et comités régionaux pour leur implication.

 

Synthèse des résultats de l’enquête

Thématique « Emploi »

57% des répondants (28) sont des ligues ou comités régionaux employeurs.
Parmi eux 21% (6) rencontrent des problèmes dans la gestion de leur(s) emploi(s). Les problèmes soulevés étant essentiellement le respect de la CCNS (gestion du temps de travail, congés, récupérations, …) et le manque de connaissance en droit du travail (formations, droits des salariés, …). On retrouve également des problèmes au niveau de la répartition des tâches avec l’évolution des comités et l’accompagnement des salariés par les élus (manque de temps).

Sur ces structures employeuses, 50% (14) d’entre-elles se font accompagner sur la gestion de leur(s) emploi(s). L’aide est apportée sur la partie sociale (gestion de paie, charges sociales, …). Les structures fréquemment sollicitées sont des cabinets comptables ou des associations de tiers (Emploi Loisirs Gironde, Profession sport, Sport Emploi,…). Plus ponctuellement, certaines ligues ou comités se font aider par leur fédération (deux), des groupements d’employeurs (un), la mission locale (un) ou la DRJSCS (un).

Un cas seulement est en difficulté au niveau de l’autofinancement du poste et encore, aucune aide d’accompagnement n’a été sollicitée sur ce poste.

Enquete CROS 2013

Graphique n°1 : Panel des emplois de l’enquête

Pour les structures qui ne sont pas employeuses (43% des répondants, soit 21), les raisons sont multiples :
Les raisons « Autre » soulevées étant la complexité d’avoir un emploi (rapports aux élus, démarches administratives, …) et l’absence d’opportunité pour le moment (bon type de contrat, dispositif idéal). Il y a également le fait que l’activité terrain est portée par les Comités Départementaux ou bien la mise à disposition d’employés par la fédération.
Une structure est à l’étude pour embaucher une personne.

Enquete CROS 2013 - shema panel emploiGraphique n°2 : Raisons de ne pas être structure employeuse

Thématique « Sport Senior » (+ de 50ans)

55% des répondants (27) proposent des activités sportives régulières pour le public senior et parmi eux, 63% (17) proposent également des actions spécifiques en direction du public senior.

En ce qui concerne les activités sportives spécifiques, cela correspond au cœur de pratiques des ligues et comités régionaux avec des adaptations plus douces ou des catégories spécifiques pour le public senior. Mais il n’y a pas de décalage de pratique.

Pour les actions spécifiques envers ce public, cela va de la sensibilisation à la pratique et à l’existence de la pratique pour les seniors autour de la mise en place d’évènementiel ou encore de stages, jusqu’à des formations spécifiques pour l’encadrement des seniors dans certaines disciplines.

Pour ceux qui ne proposent rien pour le public senior (45% des répondants, soit 22), les raisons sont multiples :

Les raisons « Autre » les plus récurrentes étant l’incompatibilité du public avec la discipline et la non-différenciation du public (senior et autres tranches d’âge).

Enquete CROS 2013 - shema senior

Graphique n°3 : Raisons de ne pas proposer d’activités pour les seniors

Thématique « Sport Entreprise »

33% des répondants (16) mènent des actions sportives auprès du monde de l’entreprise.

Ces actions sportives vont des actions ponctuelles au coup par coup jusqu’à des actions plus construites sous formes de projets ou de partenariat.

De multiples disciplines proposent ainsi des championnats d’entreprise, des actions événementielles pour sensibiliser (tournois, conférences, …) ou encore des formations. Le golf, en appui de sa fédération, est dans une dynamique de continuité avec un programme « Golfez Entreprises » pour développer le golf au sein de l’entreprise.

Pour ceux qui ne sont pas impliqué sur cette thématique (67% des répondants, soit 33), les raisons sont multiples :

  • Les raisons « Autre » les plus récurrentes qui ont été soulevées sont l’inadéquation du public avec le monde de l’entreprise (association pour les enfants, les scolaires, …).
  • Les autres raisons sont très différentes. Dans certains cas les actions sont déjà menées par la fédération ou des structures à but lucratif. Dans d’autres cas, les ligues ou comités considèrent que le monde de l’entreprise représente des actions trop ponctuelles pour se pencher dessus.

Enquete CROS 2013 - shema sport ets
Graphique n°4 : Raisons de ne pas mener d’action auprès du monde de l’entreprise

Complément : Positionnement des ligues par thématique

Certaines thématiques ne pouvant être dissociées les unes des autres, la fin de cette enquête, a été volontairement orientée, avec des questions ouvertes, sur l’implication des ligues et comités régionaux dans divers domaines.
Les questions ouvertes n’étant pas à réponse obligatoire, tous les répondants n’ont pas développé leur positionnement sur les différents domaines.
Cette approche doit être considérée comme une prémisse pour des réflexions de travaux futurs.

FORMATION

Les termes n’étant pas bien défini, il y a eu quelques confusions entre action et formation, d’autant plus sur la thématique « formation ». Pour la lecture des résultats il n’est donc pas décalé de rassembler le positionnement « action » et le positionnement « formation ».

Seule une ligue n’est pas impliquée sur cette thématique mais elle est fortement dépendante de sa fédération. Toutes les autres ligues et comités régionaux sont impliqués sur cette thématique de manière plus ou moins poussée. Pour la natation, la formation correspond à l’axe majeur de l’olympiade en cours (2013-2017).

Enquete CROS 2013 - shema type formation
Détail du positionnement sur la formation :

Action…
Mise en place de formations pour les bénévoles, les salariés, les dirigeants sportifs et les encadrants des disciplines.
Mise en place de recyclage pour les personnes déjà diplômées depuis un moment.
Exemple : formation GPS, formation de secourisme, formation cartographe et traceur.

Formation…
Formations des enseignants d’EPS, formations de jeunes organisateurs, formations d’encadrants (dirigeants, initiateurs, moniteurs, arbitres), école régionale des cadres.
Exemple : Programme « Vers une génération responsable », Certificat de Qualification Handisport, Organisateurs d’épreuves de clubs, formations diplômantes (DAF, DIF, CQP, BP, …).

Sensibilisation…
Sensibilisation auprès du monde médical et paramédical, des entreprises, des professionnels du sport (CREPS).

 

SPORT/SANTE

78% des répondants (38) sont impliqués sur la thématique « Sport / Santé ». La majorité sont positionnés sur des actions (37% soit 18) et des sensibilisations (31% soit 15).

Pour eux, cela correspond à du bon sens et de l’information auprès de leurs licenciés. Certains souhaiteraient s’investir plus sur cette thématique mais le cœur d’activité (la pratique) prime sur le développement d’actions en faveur de thématiques diverses.

Pour ceux qui ne mettent rien en place à ce jour (22% soit 11), les raisons n’ont pas été citées lors de l’enquête. Juste une structure a précisé participer aux formations de secourisme mises en place par son CDOS de territoire.

Enquete CROS 2013 - shema type sport sante

Détail du positionnement sur le sport / santé :
Action…
Proposition de cours réguliers avec des compléments santé physique et mentale, Appui sur des outils issus des fédérations pour la mise en place d’actions, Prévention des risques liés à la discipline (maladies spécifiques, asthme dans la pratique, …).
Exemple : projet « asthme et surf », « Attitude santé », « Rando santé », « Sentez-vous sport »
Formation…
Activités spécifiques développés dans le cadre du sport / santé, Stages de secourisme.
Exemple : « Atout gym Atout cœur »
Sensibilisation…
Sensibilisation au respect des règles de vie saines (stages, pratique courante, compétitions, …), Intervention de spécialistes sur les manifestations (diététiciens, docteurs, kinésithérapeutes, …) et sensibilisation des licenciés (visite médicale, suivi des compétiteurs, prévention dopage, …), Partenariat avec des structures de rééducation, Utilisation de campagne d’affichage (10 règles d’or, DRJSCS, fédérations, …), Travail spécifique de la commission médicale pour les contenus de formations, Respect et travail sur le règlement fédéral des compétitions (temps de repos imposé, nombre de matchs limités, …).
Exemple : Règlement fédéral de badminton
Accompagnement…
Labellisation des clubs.

 

FEMMES ET SPORT

76 % des répondants (37) sont impliqués sur la thématique « Sport et Femmes ». La majorité sont positionnés sur des actions (43% soit 21).
Pour eux, cela correspond à du bon sens et de l’information auprès de leurs licenciés. Certains souhaiteraient s’investir plus sur cette thématique mais le cœur d’activité (la pratique) prime sur le développement d’actions en faveur de thématiques diverses.
Pour ceux qui ne mettent rien en place à ce jour (25% soit 12), nous avons deux cas de figures totalement opposés. Les raisons qui reviennent le plus souvent sont que les femmes sont déjà bien présentent dans les disciplines respectives et/ou que les disciplines sont majoritairement féminines, d’où une non priorisation de ce public. Et à l’inverse, les ligues et comités régionaux qui ont une grande difficulté à toucher le public féminin et qui donc ne mettent rien en marche à ce jour et sont plutôt dans une démarche de réflexion pour trouver du temps et des moyens de mettre des actions en place.

Enquete CROS 2013 - shema type femme
Détail du positionnement sur le sport et les femmes :
Action…
Journées découvertes, Compétitions spécifiques, Création d’associations de femmes, Adaptation de la pratique et du matériel (nouvelles disciplines plus douces), Epreuves sportives avec mixe de féminines pratiquantes et néophytes, Organisation de compétition et/ou débat sur la pratique féminine, Création de commissions pour le développement de disciplines associées.
Exemple : Dans le cadre d’actions Sport pour tous, en tir à l’arc, une compétition réservée aux féminines est mise en place avec en suivant un débat sur la pratique féminine pour mieux répondre à leurs attentes.
Formation…
Formation pour de nouvelles disciplines, Prise en charge d’une partie des formations pour les féminines.
Exemple : Diplôme de bodykaraté.
Accompagnement…
Formation des animateurs pour accueillir et animer un public féminin, Adaptation du matériel pour la pratique féminine (protections, …).
Sensibilisation…
Événements annuels pour faire découvrir la discipline aux femmes, Animations pour les femmes lors des compétitions régionales.

 

SPORT ET HANDICAP

84% des répondants (41) sont impliqués sur la thématique « Sport et handicap ». La majorité sont positionnés sur des actions (35% soit 17) et des sensibilisations (27% soit 13).
Pour ceux qui ne mettent rien en place à ce jour (16% soit 8), cela est dû soit à l’inadéquation de la pratique à ce public, soit à un manque de temps pour se pencher sur ce sujet. Certains ont quand même une réflexion en cours sur l’adaptation de leur pratique sur des handicaps ciblés (mal entendant, aveugles, …).

Enquete CROS 2013 - shema handicap

Détails du positionnement sur le sport et le handicap :
Action
Adaptation des structures pour accueillir la pratique handi, Organisation de manifestations spécifiques, Création de commissions de travail sur le sujet, Compétitions mixtes par équipe de personnes en situation de handicap et valides, Compétitions handi, Actions promotionnelles en direction de la pratique en mixité, Projets d’aide aux clubs pour l’acquisition de matériel.
Exemples : animation interrégionale « Judo handicap », « randos pour tous », écoles Handiffgolf, « Pour un sport ensemble », « Naturellement sport ensemble », « Mix ton basket », « Handiscole’sport », « Handensemble ».
Accompagnement…
Aide à la pratique par l’achat de matériel ou l’aménagement de matériel existant, Journées spécifiques de découverte de la pratique handi, Partenariats avec des organismes spécialisés.
Formation…
Formations d’éducateurs spécialisés et d’encadrants pour accueillir un public en situation de handicap.
Exemples : « initiateurs sport adapté », « initiateurs handihand »
Sensibilisation…
Jeux et outils sur la pratique handi-valide (valise de matériel, ateliers philo, rencontres sportives,…), Soutien aux actions mises en place par les clubs, Formations spécifiques, Partenariat avec la ligue de handisport et/ou de sport adapté, Promotion de l’adaptabilité des pratiques sportives.
Exemple : formation « surf et handicap ».

HAUT NIVEAU

86% des répondants (41) sont impliqués sur la thématique « Sport et haut niveau ». La majorité sont positionnés sur des actions (59% soit 29), suivi par l’accompagnement (21% soit 10) et enfin la sensibilisation (4% soit 2).
Pour ceux qui ne mettent rien en place à ce jour (14% soit 7) et ceux qui se sont positionnés sur « autre » (2% soit 1), cela est dû soit à l’inadéquation de la structure face au haut niveau (absence de compétition, public très jeune ou scolaire), soit au fait que c’est en cours de réflexion pour l’olympiade.

Enquete CROS 2013 - shema haut niveau

Détails du positionnement sur le sport et le haut niveau :
Action…
Présences de pôles (France, espoirs, …) avec ou sans gestion, Centres d’entraînement de haut niveau, Stages de détection, Stages de perfectionnement une fois sélectionnés en détection, Mise en place de Plateaux techniques, Suivi scolaires des athlètes pour faciliter leur insertion post carrière sportive.
Accompagnement…
Défendre la discipline pour obtenir le statut de haut niveau, Soutien financier et matériel des athlètes de haut niveau, Entrainement de masse de détection.
Sensibilisation…
Mise en place de compétitions scolaires.

QUE FONT-ILS D’AUTRES ?

De nombreuses ligues et comités régionaux agissent également sur d’autres domaines que ceux de la formation, du sport / santé, du sport et femmes, du sport et handicap et du haut niveau. Ils représentent 76% (soit 37).

Pour les 39% (soit 19) ayant répondu « autre », peu ont approfondi leur réponse. Mais les développements de positionnements obtenus (4% soit 2) correspondent à des actions.

Si l’on recoupe les réponses détaillées des différentes ligues et comités régionaux sur leurs engagements, on peut distinguer trois thématiques : « le sport et les jeunes », « le sport pour tous » ainsi que « le sport et l’insertion ».

Enquete CROS 2013 - shema autre

Détails des autres thèmes sur lesquels les ligues et comités régionaux s’impliquent :
Action…
Jeunes (manifestations, challenges,…), Etablissements scolaires (interventions pour des diplômes spécifiques, sensibilisations, …), Centres aérés (animations, partenariats, …), Collectivités territoriales pour un sport sécurisé (conventions, partenariats, …).
Sensibilisation…
Sport pour tous, Formations aux compétitions.
Autre…
Sport et insertion (coupe de France pénitentiaire, rencontres sportives de l’encadrement, prise en charge de publics en difficultés sociale et psychosociale,…), Aide caritative pour des associations.

 

Complément : Thématiques mobilisées en fonction des positionnements

Enquete CROS 2013 - shema positionnement

Graphique n°6 : Comparaison de l’investissement des thématiques en fonction du positionnement

Si l’on prend la lecture des résultats par type d’engagement, cela nous permet de voir que la majorité des actions se font sur la thématique « formation », suivi par le « haut niveau ». En termes de sensibilisation les ligues et comités régionaux se positionnent plus sur la thématique « sport-santé » et pour l’accompagnement ils sont sur les thématiques « haut niveau » et « sport et handicap ».

Nous pouvons également constater que le pourcentage de ligues et comités régionaux ne mettant rien en place et à peu près équivalent sur toutes les thématiques.

Téléchargez l’enquête au format pdf ICI (bientôt en ligne)

Référence : Synthèse des résultats – Enquête de recensement des activités des ligues par thématique – Octobre 2013
secretariat@crosaquitaine.org / stephanie.renaud@crosaquitaine.org