Portrait de Jean Claude LabadieA l’issue de l’Assemblée Générale du 25 mars 2013, le CROS d’Aquitaine est reparti pour une nouvelle olympiade, 2013/2017, avec un Comité Directeur et un Bureau en partie remaniés du fait des élections qui se sont tenues durant cette Assemblée Générale. La composition de ces nouvelles instances de « gouvernance » est présentée sur le site du CROS et j’en profite pour souhaiter la bienvenue à tous les nouveaux élus en les remerciant de leur engagement au service du sport aquitain. L’année 2013 est une année de transition et d’innovation à laquelle nous devons nous préparer le plus sérieusement possible.

Au terme d’un mandat de quatre ans à la présidence du CROS d’Aquitaine, nous retiendrons de cette olympiade les points suivants :

  • trois changements à la direction de la DRJSCS (sans compter la RGPP, trois Préfets de Région et quatre Ministres des Sports) nous ont obligés à nous adapter le plus rapidement possible à de nouvelles personnalités ; cela s’est bien passé car nous avons eu à faire à des personnes de qualité, attentives et bienveillantes envers le mouvement sportif.
  • les relations du CROS avec les représentants de l’Etat ont été cordiales, voire amicales, dans le souci d’un partenariat efficace pour le développement du sport en Aquitaine.
  • du côté du Conseil régional d’Aquitaine, nous avons connu unegrande stabilité, marquée par la réélection d’Alain Rousset à la présidence, et de Stéphane Delpeyrat à la vice-présidence en charge du sport. Nous avons eu cependant à connaître un nouveau Directeur des Sports en la personne d’Eric Labadie. Hasard de l’homonymie ? Le courant est passé sans problème entre les deux institutions et nous avons pu continuer l’œuvre entreprise, notamment avec l’avancement du projet de la nouvelle Maison des Sports, qui sera à n’en pas douter, la réalisation phare du prochain mandat.

En interne, ce mandat a été caractérisé par la mise en place d’une équipe de collaborateurs salariés, véritables professionnels chacun dans sa sphère d’activité, qui permettent au CROS d’obtenir un niveau de réalisation jamais atteint auparavant.

Les apports financiers du CNDS et de la région ont été d’un précieux secours pour assurer ce développement, tant au niveau du CROS que des CDOS.

Élément marquant de cette olympiade, la mise en œuvre de la visioconférence, à l’initiative de notre collègue Jean Marie Tovo, président de la Ligue de Tir à l’Arc. Cet outil collaboratif a permis de structurer le réseau MOSA composé des membres élus et salariés du CROS et des CDOS d’Aquitaine et de conforter au mieux le travail entrepris en commun.

Le concours «sport, développement durable et Jeux olympiques de Londres» en est une belle illustration.

Chaque année, le Salon des Sports a été le point d’orgue de la saison, en permettant une symbiose unique entre les différentes disciplines.
Les sports nautiques et aériens, ont conforté leur image, leurs animations communes.
Nous avons particulièrement apprécié le développement de la plateforme « sport et handicap », notamment à travers la campagne de labellisation des clubs, démarche que l’on retrouve également dans le domaine du sport pour tous avec le label « commune sport pour tous ».

En fait, nous avons plutôt tendance à considérer le bilan de cette olympiade de façon favorable, même si tous les projets présentés à l’assemblée générale 2009 n’ont pu être menés à bien. Ce bilan a été présenté lors de l’assemblée générale du 25 mars 2013, au cours de laquelle le projet de développement du CROS 2013/2017 a été soumis aux membres du CROS.

Comme on peut le voir, ce n’est pas le travail qui va manquer pour les bénévoles et les permanents du CROS, mais je crois savoir que la même démarche est en cours dans tous les comités et ligues régionales.

La plus grande qualité d’un sportif étant sa capacité à s’adapter au terrain, à l’adversaire, aux conditions de jeux, voire aux conditions météorologiques, ainsi qu’à tout événement imprévu survenant en cours de compétition je fais le pari que le mouvement sportif aquitain trouvera les ressources nécessaires et suffisantes pour faire face aux données de cette année de transition et d’innovation.

Jean-Claude LABADIE
Président du CROS d’Aquitaine